— photo —
L’ observation sensible du monde m’a conduit au désir violent d’en capturer l’essence.
D’où la photo qui n’est que la représentation nostalgique du moment présent, de l’instant perdu.
L’art photographique, c’est l’art de la rencontre, qu’il s’agisse d’un être, un animal, une fleur, un couché de soleil ou l’oiseau

Il nous faut croire en la beauté, pouvoir capter, comme un aimant ; humble témoin, contemplatif attendri, reconnaissant du spectacle sublime et mystérieux de la nature.
 
Une photo, c’est avant tout une émotion forte, ressentie. Quand on déclenche, on est déjà chargé d’un poids, d’une volonté, d’une densité. Alors l’image s’accomplit comme par magie. Ce n’est donc pas nous qui trouvons l’image mais tout notre être qui se met dans une posture, dans une attitude, qui permet à l’image de nous trouver.
 
Ce qui m’a toujours surpris, c’est que l’image s’accomplit d’elle-même.
— graphisme —

Le Graphisme m’est apparu comme la suite logique. La quête de sens, l’intelligence du sujet, sans compromis.
Comme un musicien ressent le besoin d’être ingénieur du son, auteur/compositeur, de comprendre et maîtriser l’ensemble de la chaîne instrumentale, vocale et d’y apporter les touches de couleurs selon ce qu’il ressent dans l’instant.

Utiliser la logique pour réduire sans appauvrir, faire simple, ne garder que l’essentiel pour que la poésie puisse s’exprimer, s’épanouir, être révélée sans être perturbée.
Retrouver le sens, donner du sens. Déconstruire sans renier, décomposer, mettre à plat, isoler les concepts, les idées pour mieux les fusionner.
 
La photo et la composition graphique permettent de découvrir et révéler des expressions inattendues, un caractère nouveaux.
 
Le sens nouveau que donne l’image, doit être adapté au besoin de vérité.
Cette image par exemple a été prise dans la rue. L’arrière plan, est une bibliothèque et le premier plan, les feuilles d’un arbre exotique. Au milieu un tonneau, instrument de l’homme.
La symbolique apparaît alors comme une évidence : la lampe olivier, archetypale, fruit de l’artisanat, est un moment entre la Grande Nature et le monde du Savoir, la civilisation.
— design —

Créer un objet qui soit le Prolongement de la nature, traduit et transfiguré.
 
L’âme de la Rose,
L’exotisme des palmes,
Lotus illumination,
et enfin l’Olivier, archétypale, symbole de la Méditerranée.

Le principe, c’est de ne pas être borné à un style mais de fusionner différentes impressions. Quelque soit le support, j’ai conscience d’être témoin de l’expression manifestée.
L’observation doit être méditative, comme un état second.
Je voulais créer quelque chose que nous ne pourrions pas définir par des mots, par la raison, mais par la perception, quelque chose qui soit
interactif avec la lumière.
 
Je ne cherche pas faire beau mais expressif.
 
Chercher l’esprit.
Chercher la vérité intérieur au-delà des apparences.
 
Pétrifier dans le bronze un moment de poésie.
 
Des lampes comme des sculptures.
La signification du “comme”, c’est la métamorphose c’est la progression d’une gestuelle, le développement du mouvement.
C’est pour cela que les sculptures semblent habiter l’espace. Comme cristallisées.
 
Un des éléments déclencheurs de ma recherche, était cette lettre d’amour qu’avait écrit Baudelaire à une femme.
 
“Tout cela descendait, montait comme une vague,
Ou s’élançait en pétillant;
On eût dit que le corps, enflé d’un souffle vague,
Vivait en se multipliant”
 
Il y a là une révélation de la conscience, qui s’exprime dans l’interprétation du sentiment, de l’idée.
Celà n’est possible que par la connaissance intime du monde des formes, de l’équilibre des proportions, des rapports harmoniques.
Ensuite se pose la question essentielle de la représentation.
Il ne s’agit pas de tout représenter mais de faire un choix.
Le principe est de représenter fidèlement ce que l’on voit autant que ce que l’on ressent.
L’abstrait est une dimension qui s’exprime à partir de la réalité.
 
Pour pouvoir toucher notre cœur, le message doit être limpide.
La quête de sens, c’est le besoin d’absolu. La révélation d’un pouvoir secret, d’une Signification intérieure.
On ne pourrait figer dans un style L’expression de l’âme.
Les sculptures ne sont qu’une enveloppe, un prétexte pour révéler l’esprit.
 
Paris, Avril 2018
fr en

CONCEPTION IGRAPHIC — PHOTOS GAETAN MALPHETTES